Les rémunérations de 755 000 agents publics alignées sur le SMIC

Afin d’éviter que les rémunérations des agents publics ne soient inférieures au Smic pratiqué dans le secteur privé, un décret du 13 janvier 2011 relève le minimum de traitement dans la fonction publique et attribue des points d’indice majoré à certains personnels civils et militaires de l’Etat, personnels des collectivités territoriales et des établissements publics de santé.
Ainsi, aucun agent titulaire ne doit désormais être affecté d’un indice majoré inférieur à 295, ce qui correspond à une rémunération mensuelle brute pour un temps plein de 1395.94 euros. Pour que cette hausse de l’ordre de 10 euros par mois n’annule pas la progression au bas de la grille des rémunérations, les agents en bas de grille se voient attribuer quelques points d’indice en compensation (voir le communiqué ci-contre).
Quelle que soit leur filière, les agents de catégorie C sont les premiers visés (par exemple les adjoints administratifs de 2e classe). Mais le premier échelon de certains cadres d’emplois de catégorie B est également concerné (ainsi les rédacteurs au premier échelon passent de 297 à 299 en indice majoré).
Pour les agents contractuels, la Direction générale de l’administration et de la fonction publique propose sur son site internet et récapitulatif des règles applicables.

 

Source : localtis.info (14/01/11)