Note de cadrage concours interne attaché territorial : le rapport [partie 1]

Le concours interne comprend une unique épreuve d’admissibilité à savoir un rapport rédigé à l’aide d’un dossier et permettant de dégager des solutions opérationnelles appropriées.

Il s’agit d’une épreuve à caractère professionnel qui ne comporte pas de programme réglementaire mais cela ne signifie pas qu’aucune connaissance n’est demandée. Attention, cette absence de programme peut être interprétée comme une ouverture d’esprit dans la manière d’aborder le sujet…

1/ Le choix de la spécialité :

Le sujet de l’épreuve se rapporte à la spécialité choisie lors de l’inscription au concours. Quelque soit cette spécialité, l’épreuve s’inscrit dans le champ de compétences d’une collectivité territoriale.

Administration générale : dossier soulevant un problème d’organisation ou de gestion.
Gestion du secteur sanitaire et social : dossier soulevant un problème sanitaire et social
Analyste : aptitude à concevoir et mettre en place une application automatisée au sein d’une administration
Animation : dossier relatif au secteur de l’animation
Urbanisme et développement du territoire : dossier soulevant un problème relatif au secteur de l’urbanisme et du développement des territoires

2/ Les missions du cadre d’emplois apportent des indications sur les domaines à maîtriser: 
– Participation à la conception, l’élaboration et à la mise en oeuvre de politiques décidées dans les domaines administratif, financier, économique, sanitaire, social et culturel, de l’animation et de l’urbanisme.
– Se voir confier des missions, études ou fonctions en matière de gestion des ressources humaines, de gestion des achats et des marchés publics, de gestion financière et de contrôle de gestion, de conseil juridique,…
– Etre chargé des actions de communication interne et externe et de celles liées au développement, à l’aménagement et à l’animation économique, sociale et culturelle de la collectivité.
– Exercent des fonctions d’encadrement et assurent la direction de bureau ou de service.

3/ Un rapport à visée informative et d’aide à la décision:

Le rapport vise à informer rapidement et efficacement un destinataire sur une interrogation au sein de la collectivité. Le sujet indique une mise en situation qui est surtout destinée à permettre au candidat de prendre en compte les attentes du destinataire et de dégager des solutions opérationnelles.

Le destinataire est supposé ne pas connaître précisément le sujet sur lequel porte le rapport ni le contenu du dossier : il n’a que le rapport pour fonder sa prise de décision. En conclusion, il n’est donc pas opportun :
– de citer les textes pour éviter de mentionner le contenu
– de mentionner les références aux documents dans le rapport

Attention : le rapport n’est pas un résumé de texte. Le candidat élabore un plan établi en fonction de l’importance qu’il accorde aux différents aspects du rapport qu’il doit fournir.

4/ Un rapport rédigé à l’aide des éléments du dossier

Le sujet est présenté sous la forme d’une commande qui met le candidat en situation en lui donnant des informations sur la collectivité. Cette commande ne contient que des informations utiles au traitement du sujet : le thème/ question à traiter, liste signalétique des documents (source, date, nombre de documents, …). Le dossier ne contient pas de questions pièges.

Pour traiter cette épreuve, le candidat a besoin de faire appel à des connaissances extérieures au dossier. Toutes les informations dont il a besoin ne seront pas dans le dossier. En conséquence, l’utilisation à bon escient d’éléments non indiqué dans le dossier sera valorisée comme une preuve de la capacité du candidat à replacer une situation dans un contexte général bien perçu.

5/ Un rapport dégageant des solutions opérationnelles appropriées :

Le candidat sera jugé :
– capacité à mobiliser ses acquis
– connaissances dans la spécialité
– expérience professionnelle pour éclairer le traitement d’un problème rencontré par une collectivité territoriale
– dégager des solutions opérationnelles appropriées

L’exploitation du dossier et les connaissances du candidat doivent permettre de repérer les informations utiles pour dégager des solutions :
– le cadre juridique
– le cadre financier
– les ressources humaines
– les orientations politiques
– des expériences éclairantes conduites par différentes collectivités …

Le candidat devra prendre appui sur son expérience professionnelle (cause d’échec possible, facteur de facilitation) pour valoriser le caractère opérationnel des solutions qu’il avance.

Les solutions viennent en réponse aux questions soulevées par la commande et le dossier. Il est donc primordial de repérer les enjeux du dossier et d’être capable de prendre la mesure des responsabilités qui incombent à l’attaché territorial.