Attaché territorial : note de cadrage de l’épreuve de langue

Le concours d’attaché territorial comporte une épreuve orale d’admission de langue étrangère dans les trois voies d’accès : allemand, anglais, espagnol, italien, grec, néerlandais, portugais, russe ou arabe moderne.

Cette épreuve est obligatoire pour le concours externe et facultative pour le concours interne et troisième concours. Dans les deux cas, elle est affectée d’un coefficient 1.

Les intitulés réglementaires de l’épreuve sont : 

CONCOURS EXTERNE
Une épreuve orale obligatoire de langue vivante d’une durée de quinze minutes comportant la traduction, sans dictionnaire, d’un texte, suivie d’une
conversation, dans l’une des langues étrangères suivantes au choix du candidat au moment de l’inscription : allemand, anglais, espagnol, italien, grec, néerlandais, portugais, russe et arabe moderne (durée : quinze minutes, avec préparation de même durée ; coefficient 1).

CONCOURS INTERNE
Une épreuve orale facultative de langue vivante étrangère d’une durée de quinze minutes consistant en la traduction, sans dictionnaire, d’un texte, suivie d’une conversation, dans l’une des langues étrangères suivantes au choix du candidat : allemand, anglais, espagnol, italien, grec, néerlandais, portugais, russe et arabe moderne (durée : quinze minutes, avec préparation de même durée ; coefficient 1). Seuls sont pris en compte pour l’admission les points au-dessus de la moyenne.

3ème CONCOURS
Une épreuve orale facultative de langue vivante d’une durée de quinze minutes comportant la traduction, sans dictionnaire, d’un texte, suivie d’une conversation, dans l’une des langues étrangères suivantes au choix du candidat au moment de l’inscription : allemand, anglais, espagnol, italien, grec, néerlandais, portugais, russe et arabe moderne (durée : quinze minutes, avec préparation de même durée ; coefficient 1). Seuls sont pris en compte pour l’admission les points au-dessus de la moyenne.

I/ EPREUVE ORALE DE TRADUCTION EN FRANCAIS

Cette épreuve est une épreuve de traduction en français d’un texte écrit dans la langue étrangère choisie par le candidat au moment de son inscription. La conversation qui suit est également menée dans la même langue étrangère.

L’épreuve commence par un tirage au sort d’un texte par le candidat. Ce dernier dispose ensuite d’un temps de préparation de 15 minutes sans dictionnaire ni autres documents avant de se présenter devant le jury.

Le candidat est alors invité à lire tout ou partie du texte original puis à livrer la traduction de tout ou partie du texte. Les questions posées ensuite par le jury le sont en langue étrangère et portent sur le thème abordé par le texte en l’élargissant à d’autres questions relatives aux grands problèmes politiques, économiques, culturels ou sociaux du monde contemporain.

II/ UN TEXTE

Les textes comptent environ 300 mots. Le niveau de langue requis est celui attendu à l’issue des études secondaires pour la langue vivante 1 au baccalauréat (niveau B2 du CERCL).

III/ UN BAREME PRECIS

Les jurys adoptent en général un barême précis allouant des points à chacun des temps de l’épreuve :
– lecture du texte (fluidité, prononciation, intonation) : environ 2 minutes
– traduction du texte : environ 5 minutes
=> ces deux parties sont notées sur 8 points environ

– conversation dans la langue (compréhension, qualité de l’expression) : environ  8 minutes
=> cette partie est notée sur 12 points environ

Le candidat est ainsi évalué :
– capacité à lire distinctement un texte en langue étrangère
– capacité à le comprendre et à le restituer dans un français correct
– aptitude à comprendre les questions posées et à y répondre correctement.