La résilience : une véritable richesse

Un article a attiré mon attention dernièrement (la résilience est un trésor caché : à nous de le découvrir ) et je souhaite le partager avec vous 🙂

« Etre résilient » désigne des personnes qui ont su revenir d’un très fort traumatisme et continuer à vivre, encore plus fort et mieux qu’avant. Elles ont su  transcender leur douleur pour « en faire quelque  chose ». L’entreprise accueille, sans le savoir, ou pire, en voulant les ignorer, beaucoup de personnes résilientes. Elle se prive d’un trésor et d’une source d’énergie inestimable. C’est à nous de les découvrir.

C’est la résilience qui permet de se dépasser et d’aller au-delà de qui on était : Il ne s’agit pas seulement de « faire avec », mais de « faire quelque chose de » !

En France, la peur de l’échec oblige ou en tout cas,  incite les personnes résilientes à se taire. Les traumatismes vécus dans la vie professionnelle sont nombreux. Nous en avons tous été témoins ou victimes : violence physique, deuil d’un collègue sur le lieu de travail (suicide, accident,…), harcèlement physique ou moral, burnout, handicap dû à des accidents du travail, … Toutes ces situations laissent des personnes blessées dans leur âme et leur corps, souvent victimes de la double peine de devenir le témoin gênant des violences de la vie au travail.

La résilience c’est tomber 7 fois et avoir le courage de se relever une huitième fois…

  • Sortir du déni et regarder la réalité en face : être dans l’objectivité et analyser la situation
  • Comprendre que l’on peut être victime et non co-coupable comme on peut le suggérer
  • Construire des micro-projets qui permettent de rendre la douleur moins forte et laisser passer le temps
  • Renoncer à se venger, car la vengeance est une forme de soumission qui ne permet pas d’avancer (elle lie toujours et encore aux agresseurs)
  • Chercher à comprendre ce qui a donné la satisfaction de maîtriser le sujet et de réparer la souffrance
  • Reconquérir ce qui est le plus important pour avancer : l’estime de soi

Nous avons tous dans nos entourages des personnes résilientes, nous ne le savons peut être pas, car elles n’ont rien dit, mais elles ont su se relever d’un cancer, d’un accident, d’un harcèlement, d’une épreuve traumatisante qui a, à jamais, changer leur vie professionnelle.

Ces personnes peuvent devenir des « toxic handlers », des personnes capables d’être des absorbeurs d’angoisse, des catalyseurs de confiance, dont nous avons tant besoin dans nos vie au travail. Elles sont à connaitre, et à reconnaître, car elles ont une énergie qui sort de l’ordinaire, une force cachée qui est une richesse dont nous nous privons trop souvent. La résilience est un trésor !