L'entretien professionnel : qu'est ce que c'est ?

L’entretien professionnel est défini comme un moment d’échanges et de dialogue entre l’agent et son supérieur hiérarchique direct, en vue d’établir et d’apprécier la valeur professionnelle de l’agent évalué. Rendu obligatoire depuis le 1er janvier 2015 par le décret 2014-1526 du 16/12/2014, il se substitue à la notation.

Il a pour but :

  • De favoriser le dialogue entre l’agent et son supérieur
  • D’être un outil performant au service du management et de l’organisation des services
  • D’offrir l’opportunité d’un bilan et d’envisager de nouvelles perspectives pour l’agent et pour le service.

A ce titre, il se positionne sur trois dimensions :

  • Collective: pilotage de l’activité, encadrement des services, diagnostic de fonctionnement, gestion des objectifs et des résultats
  • Transversale en matière de ressources humaines : contribution aux processus de gestion des ressources humaines (déroulement de carrière, plan de formation, référentiels de compétences, politique de rémunération, …)
  • Individuelle : reconnaissance professionnelle, levier de motivation, projet professionnel, sens du travail, recadrage éventuel,…

 

La mise en place de l’entretien professionnel nécessite plusieurs formalités préalable :

  • Établissement de l’organigramme de la collectivité et des services : il est indispensable car il permet de positionner chaque agent dans l’organisation de la structure et de déterminer les supérieurs hiérarchiques directs qui devront assurer l’évaluation des agents placés sous leur autorité
  • Établissement des fiches de poste: l’évaluation professionnelle repose en grande partie sur l’appréciation des compétences requises pour le poste. Il est donc nécessaire d’établir et de tenir à jour, pour chaque agent, une fiche de poste qui déterminera précisément les missions, activités ainsi que les compétences nécessaires.
  • Préparation des supports de l’entretien: trame du compte rendu d’entretien prévoyant l’ensemble des points à aborder au cours de l’entretien
  • Définition des critères d’appréciation : avis du Comité Technique et information au Conseil Municipal
  • Information à l’ensemble des acteurs
  • Formation des évaluateurs à la conduite de l’entretien professionnel