La flexibilité : critère prioritaire pour attirer les talents de la génération Y

La génération Y, les 18-30 ans, représente 20% de la population Française et recherche une qualité de vie particulière, adopte de nouveaux modes de communication et a une perception du travail bien à elle…

Aujourd’hui, les entreprises les plus performantes sont principalement des innovateurs technologiques tels que Google, Apple et Facebook. Alors comment faire pour attirer ces nouveaux talents de la génération Y ?

Première génération à entrer dans le monde du travail avec une appropriation intuitive des outils numériques, ces salariés cherchent à être en phase avec leurs compétences et leurs aspirations : télétravail, horaires flexibles, identité numérique de l’entreprise, …

En avant pour un tour d’horizon !

La génération Y est ultra-connectée et pour cela, elle est directement concernée par les nouvelles pratiques de travail :

  • besoin de disponibilité
  • instauration de pratiques souples et efficaces dans l’espace de travail
  • création d’un environnement collaboratif permettant aux salariés de gommer les distances quand ils travaillent sur des sites différents
  • nécessité de disposer d’un écosystème technologique comprenant les réseaux sociaux, la messagerie instantanée, …
  • flexibilité du lieu du travail et accès aux applications, réseaux et services de stockage de l’entreprise depuis n’importe quel lieu

Les salariés cherchent à s’épanouir davantage tout en étant productifs : les nouvelles pratiques leur permettent de prendre en considérant la dimension sociale et connectée des outils auxquels ils sont habitués.

Il est donc plus que jamais nécessaire pour les chefs d’entreprise, les directions IT et RH de travailler ensemble pour adapter leur organisation afin de se différencier sur le marché et d’attirer les nouveaux talents !

 

Source : Journal du net