Optimisation des ressources : une réduction forcée des effectifs

Face à la baisse des dotations de l’État et afin de maintenir leur équilibre financier, les collectivités doivent aujourd’hui faire preuve d’ingéniosité pour maintenir leur masse salariale a un niveau correct. L’une des pistes envisagées est la réduction des effectifs.

Selon une étude du cabinet Randstad, rendue publique le 17 octobre 2016, une collectivité sur deux envisage de réduire ses effectifs contre seulement une sur quatre en 2015.

Il s’agira notamment :

  • non renouvellement des contrats (ratio de 1 non renouvellement sur 3 ou sur 2)
  • non remplacement des départs à la retraite
  • non remplacement des départs pour mutation
  • non remplacement des absences temporaires (maladie, congé longue durée, …)
  • transfert de personnels dans le cadre de mutualisation

Dans ce contexte, la dégradation du climat social au sein des collectivités sera fortement accélérée… L’accompagnement du dialogue social tant au niveau des organisations syndicales que des agents de la collectivité est la clé de voute de cette optimisation de ressources.

Comment faire mieux en dépensant moins ? Réorganisation de service, suivi et contrôle de la gestion et de la performance, suivi d’activité, … sont autant de pistes à étudier dans ce nouvel environnement territorial !