L’ennéagramme, qu’est ce que c’est ?

L’ennéagramme est une technique d’étude de la personnalité. Elle se fonde sur le principe qu’il existe 9 comportements de la nature humaine.

Ennéagramme

Chaque point de l’ennéagramme (comportement) représente les forces que nous portons. Le système permet de reconnaître et de rééquilibrer ses forces.

Avec le temps, nous développons une vision du monde, des valeurs et des croyances qui dépendent de notre facette dominante. Le temps passant, nous ne voyons plus le monde extérieur qu’avec les certitudes de notre point de vue, et nous oublions les autres facettes de nous-mêmes. Nous nous privons ainsi de nombreux potentiels. Prendre conscience de sa facette dominante, c’est commencer à se recentrer et réouvrir l’accès aux autres facettes, aux autres possibles.

1/ L’ennéagramme, pourquoi faire ? 

L’Ennéagramme permet de déterminer sa facette dominante et réveiller ainsi le reste de son potentiel.

Il permet deux applications : mieux se connaître et mieux comprendre l’autre.

Il permet de trouver les motivations principales inconscientes à la base de ses perceptions, de ses comportements, permet de mobiliser ses véritables points forts et de mieux comprendre ses points faibles.

2/ Les 9 ennéatypes sont : 

  • Type 1 – le Perfectionniste : Critique envers lui-même et envers les autres, il tend à croire qu’il n’y a qu’une «bonne » façon de faire les choses.
  • Type 2 – l’Altruiste : il cherche à être aimé et apprécié en devenant indispensable à l’autre.
  • Type 3 – le Battant : il cherche à être aimé pour ses résultats, il a du mal à dissocier sa personne et ses résultats professionnels.
  • Type 4 – le Romantique : son attitude est attiré vers ce qui manque, il est souvent dans le passé, l’idéal n’est pas ici et maintenant.
  • Type 5 – l’Observateur : il s’efforce à garder une distance émotionnelle avec les autres, il préfère observer que de participer.
  • Type 6 – le Loyal : il s’identifie avec les faibles, a un haut sens du devoir et est loyal à la cause qu’il a choisie.
  • Type 7 – l’Epicurien : c’est Peter Pan, la jeunesse éternelle. Il est connu pour ne pas terminer ce qu’il a commencé, il aime garder plusieurs options et cherche à perpétuer un haut niveau d’excitation.
  • Type 8 – le Chef : il a besoin d’être en contrôle, il exprime sa colère comme elle vient et apprécie ceux qui ont le courage de l’affronter.
  • Type 9 – le Médiateur : ambivalent, il voit facilement tous les points de vue et tend à remplacer ses désirs par ceux des autres.

 

source : www.cee-enneagramme.eu – www.enneagramme.com