Le “Conflict Dynamic Model” : une approche innovante de la gestion du conflit

Un groupe de chercheurs et praticiens américains, réunis au sein du Center for Conflict Dynamics en Floride, étudie depuis plus de dix ans les conflits en milieu professionnel. Leurs recherches ont conduit, notamment, à la publication d’ouvrages et à la création du seul modèle cognitivo-comportemental existant en matière de traitement des conflits, le Conflict Dynamics Profile Model (CDPM), aujourd’hui utilisé par de très grandes organisations telles que Coca-Cola, des organisations gouvernementales, General Motors, Price Waterhouse Cooper…

 

Maîtriser et non subir ses comportements, voilà l’enjeu !

 

Le modèle CDPM met en avant la nécessité d’un processus de connaissance de soi qui se matérialise par un test : le Conflict Dynamics Profile (CDP), identifiant ses comportements constructifs et destructifs développés au cours d’un conflit.

Souvent, un conflit naît d’un événement accélérateur (mon patron me confie une mission dont je ne veux pas) ou d’un déclencheur (mon patron me croise sans me dire bonjour). Cet événement appelé déclencheur (“hot button”) entraîne souvent, par l’attribution qu’en donne la personne concernée, une phase d’agacement. Cette attribution/interprétation génère en elle une irritation, une frustration ou une colère (émotion négative). Apparaît alors la face visible, la partie émergée de l’iceberg, sous forme d’une action qui est la réponse comportementale à cette interprétation.

Développer son “intelligence conflictuelle”, c’est rendre à l’individu le choix de mettre en place les comportements souhaités et assumés, en un mot d’agir en connaissance et non pas de subir ses réactions «  automatiques » en réagissant à l’emporte-pièce.

 

 



Choisissez l’abonnement Premium qui vous correspond pour développer vos talents 😉