Et vous, êtes vous un manager ou un leader ?

On a tous vocation à être ou à devenir un leader ! D’après Jean-Luc Hudry (conférencier, auteur et entrepreneur), “il y a un pas de géant à franchir pour passer du statut de manager à celui de leader”. Mais quelle est vraiment la différence entre être un manager et être un leader ? Petit tour d’horizon.

 

Le manager dirige, le leader inspire.

Cette phrase fait toute la différence dans le pilotage de la performance. Alors que le manager décrète, fait appliquer, contrôle et a toujours le dernier mot, le leader quant à lui suggère, incite, montre les avantages à agir de telle manière et fait de chaque collaborateur un acteur porteur de solutions.

Le manager fixe un objectif classique “cette année, on fait +5%”, le leader va bien au delà. Il enthousiasme ses collaborateurs en leur parlant d’abord de la finalité de l’organisation puis des objectifs. Le manager s’emploie à régler les problèmes d’équipe, le leader montre la méthode pour que l’équipe puisse les régler elle-même. Le manager donne du poisson, le leader apprend à pêcher.

Le manager parle un peu, beaucoup, énormément. Constamment surbooké, il oublie la promesse faite à son collaborateur de le recevoir ou de participer à une réunion importante à laquelle il s’était pourtant engagé. Le leader écoute d’abord et parle ensuite. Il fait ce qu’il a dit qu’il ferait : seul un tsunami aurait pu l’empêcher d’honorer sa parole ! En cas d’erreur, le leader reconnait sa responsabilité, en tire les enseignements pour ne plus les reproduire.

 

Si vous étiez un membre de votre équipe, seriez vous heureux de vous avoir comme manager ?

Cette question est à se poser pour revoir ses pratiques managériales. Seriez-vous heureux d’être manager par … vous même ? Donneriez-vous alors votre maximum ?

Il est important lorsque l’on souhaite être un leader, de se mettre à la place de ses collaborateurs. Votre regard doit être positif et doit vous permettre de développer votre lucidité. Un leader est un manager lucide et courageux.

 

Comment augmenter vos résultats ? En diminuant la pression du résultat !

Le résultat à atteindre peut être la meilleure et la pire des choses :

  • La meilleure quand on l’atteint et qu’il correspond aux attentes
  • La pire lorsqu’on passe à côté, ou qu’il se fait attendre.

Et si l’équipe a tout donné, pourquoi craindre le résultat puisqu’elle ne pouvait pas faire mieux ? L’équipe travaille mieux, avec moins de stress et plus de résultats.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

 

 



Choisissez l’abonnement Premium qui vous correspond pour développer vos talents 😉