[Attaché territorial] Épreuve orale : montrez vos connaissances techniques et territoriale

Félicitations, vous êtes admissible au concours d’attaché territorial, une première étape a été franchie ! Pour cette épreuve d’admission, quelques astuces à savoir.

L’épreuve orale au concours d’attaché territorial, qu’il s’agisse du concours externe, interne ou 3ème voie sert à évaluer si vous avez une culture territoriale suffisante et un niveau technique adapté au cadre d’emplois.

book, energy, idea, knowledge icon

 

Une bonne approche de l’environnement territorial

Vous devez avoir une bonne culture administrative générale c’est à dire une connaissance satisfaisante des structures administratives territoriales : connaitre et comprendre l’articulation et le fonctionnement des services, les compétences des collectivités et établissements publics, …

Vos savoirs ne doivent pas s’arrêter à votre environnement de travail immédiat : vous devez être en mesure de généraliser vos propos, de situer les informations que vous connaissez dans un contexte d’ensemble, de montrer que vous avez une ouverture d’esprit.

Le jury attend de vous que vous vous intéressiez aux missions et aux problématiques des collectivités et organismes publics : cela permettra au jury de penser que vous disposez d’une réelle capacité d’adaptation.

 

Une capacité à rendre les connaissances concrètes

Vous devez apporter les réponses les plus précises possible : démontrez votre capacité à appréhender les questions posées dans leur contexte, cernez les contours et déterminez les enjeux, faites preuve de votre aptitude à ancrer vos réponses et vos propositions dans la réalité.

Considérez les questions comme des exercices pratiques susceptibles d’être posées par un usager, un collègue, un manager, …

 

Une évaluation de vos facultés d’analyse et de réflexion

Des connaissances théoriques mais également professionnelles en matière administrative sont attendues : vous devez faire preuve pour toute question de réflexion, de recul et de réalisme.

La connaissance de votre environnement professionnel prouve à la fois votre motivation et votre sens du service public : vous devez maitriser les connaissances de bases qu’un citoyen éclairé et a fortiori un fonctionnaire territorial doit connaitre.

Les questions peuvent alors prendre la forme de mise en situation professionnelle : vous devez être particulièrement attentif aux questions d’actualité.